L’agriculture en Meuse, une passion à partager

Avec 338 000 ha de terres à vocation agricole, soit un peu plus de la moitié de sa surface (54%), la Meuse est un département rural et l’agriculture une composante forte de son identité.

Elle embauche et forme, elle produit les saveurs du département, elle entretient les paysages exceptionnels,…. l’agriculture est partie prenante dans l’économie meusienne, dans la gouvernance locale des ressources naturelles et des biens publics.

L’agriculture meusienne s’affiche !

Depuis 3 ans, les agriculteurs meusiens à travers l’ensemble des organisations professionnelles agricoles ont souhaité mieux faire connaître l’agriculture de leur département à tout à chacun, sensibiliser aux métiers d’agriculteur, à la place du secteur agricole dans le territoire et de sa préservation ainsi qu’à tous les éléments qui composent l’agriculture du point de vue des hommes et de leurs formations, des produits et de ses filières de production. En réalité, partager leur passion, avec des messages positifs !

Aux bords de la Voie Sacrée, route emblématique du département, à quatre endroits différents ainsi qu’au bord de la D964 sur le pôle Agricole de Bras sur Meuse, des panneaux d’affichage 4 X 3 interpellent le grand public sur l’agriculture meusienne.

Les partenaires de l’opération :

Chambre d’Agriculture de la Meuse, EMC2 (coopérative céréalière et animale), Union Laitière de la Meuse (coopérative laitière), CRCA (caisse régionale du crédit agricole), FDSEA (fédération départementale des syndicats des exploitants agricoles), CEFIGAM (Association de gestion et de comptabilité), JA (Jeunes Agriculteurs), MSA (Mutualité Sociale Agricole), SAFER (société d’aménagement foncier et d’établissement rural), VIVESCIA (coopérative céréalière), ELITEST (centre d’insémination), FD Cuma (coopérative d’utilisation de matériel agricole), GDS (groupement de défense sanitaire), OPTIVAL (coopérative de services aux éleveurs), CERFrance ADHEO (association de gestion et de comptabilité), Syndicat de la propriété, Conseil général de la Meuse, avec les financements du GIP Objectif Meuse.